Lin & Chanvre en Bretagne invitée au Salon de l'Agriculture 2016 - Récit

Le mardi 1er mars 2016

par Lin & Chanvre en Bretagne

Comment fabrique-t-on une chemise, une raquette de tennis et des bottes de pluie à partir de si petites graines ?

Invitée du Comité Régional du Tourisme de Bretagne le 1er mars dernier, l'association Lin & Chanvre en Bretagne a posé cette question aux visiteurs du Salon de l'Agriculture 2016 avec un objectif : sensibiliser le grand public aux propriétés et applications innovantes des fibres végétales.

 

Un espace réservé au cœur de l'espace Terres & Mers de Bretagne

Les familles sont nombreuses ce jour-là à arpenter les allées du Parc Expo de la Porte de Versailles. Si le premier hall met en avant les plus beaux spécimens de nos veaux, vaches, cochons et moutons, c'est au cœur du Hall 7.1, consacré aux Régions de France, que la Bretagne s'offre sous ses plus beaux atours.

La Chambre d'Agriculture de Bretagne, en partenariat avec de nombreux acteurs bretons dont le Comité Régional du Tourisme est le coordinateur de l'événement. Sur le stand divisé en plusieurs espaces, un étal de poissonnier est reproduit fidèlement et la criée de 17h00 remporte un franc succès. À côté des rougets, merlans et autres spécimens aquatiques, ce sont les crêpes qui font la joie des visiteurs.

 

Des animations pédagogiques pour les enfants et leurs parents

C'est dans cet espace bien animé qu'Andrée, Lénaïg et Louise de Lin & Chanvre en Bretagne ont accueilli adultes et enfants autour d'une botte de lin, de graines de chanvre et de documentation sur les fibres végétales.

Pour les plus jeunes ( mais pas seulement ! ) un atelier semis était proposé et chacun repartait avec son petit pot garni de graines de lin. Les outils de la mallette pédagogique Malizenn al lin d'Au fil du Queffleuth et de la Penzé ont permis d'expliquer les étapes de transformation du lin pour passer de la graine à la toile.

Les bottines en chanvre et plastique recyclé ont attisé la curiosité des flâneurs et ont permis de nourrir des échanges fructueux. C'est ainsi qu'un public nombreux et très curieux s'est initié aux multiples propriétés des fibres végétales. Comment fabrique-t-on une chemise, une raquette de tennis et des bottes de pluie avec de si petites graines ? Personne, ou presque, n'a quitté le stand Terres & Mers de Bretagne sans pouvoir y répondre !