connaître et protéger le patrimoine

 

Le patrimoine lié au lin et au chanvre a longtemps été, et reste encore aujourd’hui, assez méconnu ; que ce soit dans ses formes les plus remarquables tels que les enclos paroissiaux, ou plus discrètes comme les routoirs et les kanndi.

Afin de mieux raconter cette histoire, il faut en découvrir les traces conservées dans les paysages bretons.

 

L’INVENTAIRE DU PATRIMOINE LINIER ET CHANVRIER, Un appel à projet de la Région Bretagne

Lin & Chanvre en Bretagne s’est progressivement saisie de cette mission et a été une première fois, en 2013, lauréate de l’appel à projet "Participer à l'inventaire du patrimoine culturel de Bretagne" lancé par la région Bretagne. En 2016, l'association a renouvelé sa réponse pour poursuivre ce projet jusqu'en 2018.

Ce projet s'appuie à la fois sur la connaissance du territoire et des archives locales dont bénéficient les adhérents de l'association régionale et sur la méthodologie et l'expertise développées par le Service de l'inventaire du patrimoine culturel régional.

Le patrimoine architectural ou mobilier est témoin de savoir-faire liés aux différentes phases de transformation et de production des fibres de lin et de chanvre. Kanndi du Nord-Finistère, routoirs des Côtes d'Armor, fours à chanvre d'Ille-et-Vilaine sont autant d'exemples d'un patrimoine foisonnant dont l'inventaire permettra d'entamer une démarche de valorisation culturelle sur le long terme.

Le déroulement d'un projet collaboratif

Un état des lieux de la connaissance du patrimoine lié au lin et au chanvre est réalisé avec l'aide du réseau d'adhérents, habitants des différents territoires de la région.

Une méthodologie d'inventaire commune est mise en place pour l'ensemble des acteurs du réseau. L'association diffuse une fiche de recensement permettant d'homogénéiser les relevés effectués. Elle organise des réunions de formation sur le terrain permettant de rencontrer les habitants-participants et d'expliquer la méthodologie du projet.

Les acteurs du réseau sont accompagnés tout au long des deux ans du projet.

Les données recueillies sont saisies et validées par le Service de l'inventaire du patrimoine de la Région Bretagne et partagées avec le grand public via les portails www.patrimoine.bzh et http://kartenn.region-bretagne.fr/patrimoine/.

Des pistes pour l'avenir...

L'inventaire de ces éléments avec l'aide de nos adhérents contribuera à une meilleure connaissance et lecture du patrimoine linier et chanvrier, préalable essentiel à la conception d'opération de valorisation culturelle et touristique.

Téléchargez le communiqué de presse du projet.

Consultez la Méthodologie de l'Inventaire du patrimoine linier et chanvrier.

Si vous souhaitez participer à ce projet : contact@linchanvrebretagne.org

 

Guide de restauration Les "kanndi" : Protéger et gérer un patrimoine vernaculaire

Lin & Chanvre en Bretagne, l'association Dourdon et Tiez Breiz ont édité un guide de restauration des kanndi, maisons buandières spécifiques au Finistère nord. Ce fascicule, réalisé en partenariat avec le Service de l'inventaire du patrimoine de la Région Bretagne, se veut une aide aux particuliers, aux associations et aux collectivités qui possèdent un tel patrimoine et qui souhaitent le sauvegarder ou le restaurer. Les préconisations réunies dans ce document sont également utiles pour la restauration du patrimoine vernaculaire que constituent les lavoirs, fontaines, puits, fours à pain.

Le guide de restauration des "kanndi" est disponible à la vente (5 € + port) auprès de l'association Dourdon.

Consultez le guide restauration.